Chaque mois le Clafv vous présente l'une de ses associations membres. Vous pouvez retrouver les associations présentées lors des mois précédents sous l'onglet "Dossiers"


 

ECOUTER, INFORMER ET ORIENTER, TELS SONT LES OBJECTIFS DU BIF

Le Bureau Information Femmes est là pour écouter, répondre aux questions des femmes touchant les domaines les plus divers, les informer et, au besoin, les orienter vers d’autres organismes.

Spécificité du BIF

Le BIF offre un service gratuit aux femmes, de manière anonyme, sans constitution de dossier et dans la plus totale confidentialité.
C'est un guichet social où chacune peut être accueillie et écoutée, puis aiguillée directement vers la bonne porte, grâce à notre fichier informatisé très complet et constamment mis à jour.

Un des points forts du BIF est la disponibilité de ses répondantes. En effet, un rendez-vous n'est jamais nécessaire, l’accès à nos services est donc immédiat et les visites n'ont pas besoin d'être planifiées. Nous prendrons le temps de cerner le problème, afin, dans la mesure du possible, de permettre sa résolution.

Campagne #65NoPeanuts! pour l’Égalité complète, pas de cacahuètes !
www.65nopeanuts.ch / https://www.facebook.com/65nopeanuts/

Le Collectif #65NoPeanuts! exige la mise en oeuvre d’une politique cohérente et globale de l’égalité avant toute hausse de l’âge de la retraite des femmes : Egalité complète, pas de cacahuètes !

L’approche est globale, inclusive et dirigée contre un système hérité du passé. En vulgarisant un panorama de mesures concrètes, les économistes et juristes qui composent le collectif visent à engager politiques et société civile pour atteindre l’égalité complète, ainsi qu’à mobiliser la population avec une campagne sur les réseaux sociaux basée sur l’humour.

Paysannes par amour ...
... féministes par choix

 

Musée du Vieux-Moudon: exposition temporaire du 28 avril au 21 octobre 2018 au Musée du Vieux-Moudon

 

1918. Des Moudonnoises créent la première association suisse de paysannes

Elles sont devenues paysannes parce qu’un jour elles ont décidé de partager la vie d’un agriculteur. A moins d’avoir été elles-mêmes filles de paysans, elles découvrent alors tout un monde qu’il faudra apprendre à connaître et à aimer – un monde qui aura bien besoin de toutes leurs ressources pour vivre.

Dans un cadre original favorisant l’échange de savoir-faire et de vécus, ces rencontres pour l’emploi, en pause depuis un peu plus d’un an, revoient le jour à Lausanne une fois par mois en matinée de 9h00 à 10h30 au Café des Avenues, avenue de Jurigoz 20bis, à Lausanne.

Lancés en 2009, les Café Emploi, qui ont permis d’accompagner plus de 900 personnes, ont pour objectif de leur donner des outils pour renforcer le développement de leur carrière. Ils sont animés par une personnecoach du réseau de Pacte et visent un public constitué principalement de femmes, actives ou non actives professionnellement, mais aussi d’hommes souhaitant s’investir différemment dans leur travail et enrecherche d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

logo

Fraueninfo a pour but d'informer les femmes sur des thèmes socio-politiques pour qu'elles se forgent  leurs propres opinions. Par l'organisation d'événements, Fraueninfo espère éveiller l'intérêt des femmes pour des sujets complexes.

Fraueninfo a un réseau fort au niveau cantonal et fédéral.

En savoir plus : http://www.fraueninfo.ch

En Suisse, les femmes restent peu présentes dans les milieux de la science et de la technologie.       

Selon les données de l'Office fédéral de la statistique (OFS), en Suisse, les chercheuses sont peu présentes au plus haut niveau de la recherche scientifique. Ainsi, au sein des hautes écoles, elles ne composent que 26% des professeurs faisant de la recherche. Cependant, le nombre de chercheuses croît plus vite que celui des chercheurs.

Tous les trois ans, le rapport «She Figures» présente les principales statistiques européennes sur la participation des femmes au monde de la recherche. Ce rapport est produit par l’Union européenne (UE). La publication couvre tout le parcours professionnel des femmes, depuis l’enseignement supérieur jusqu’au marché du travail. «She Figures 2012» présente les dernières données disponibles dans ce domaine pour les 27 pays de l’Union européenne, la Croatie, l’Islande, Israël, la Norvège, la Suisse et la Turquie.

Pourquoi venir au CLAFV ?

C’est un réseau particulièrement doté en compétences féminines, qui permet des échanges très enrichissants ; une véritable interface de la vie civique, entre vie économique, politique et société en évolution.

Le CLAFV regroupe un très grand nombre de femmes par le canal de ses 40 membres collectifs et plus de 50 membres individuelles.

Toute association et personne qui adhère aux buts statutaires et en fait la demande peut devenir membre du CLAFV.

Devenir membre